Vous aimez la photographie et vous projetez de devenir photographe ? Alors vous êtes sur la bonne page. Cet article vous est destiné.

Les photographes : le matériel utilisé

Vous l’aurez deviné, pour devenir photographe, il faut d’abord un appareil photo. Pour ceux qui n’y connaissent pas encore grand-chose, disons qu’il existe deux grands types d’appareils photo ; l’appareil photo numérique et l’appareil photo argentique. La version numérique de l’appareil photo est subdivisée en trois grands groupes : les reflex, les compacts et les bridges. Les reflex sont, pour ainsi dire, des appareils plus ou moins compliqués plutôt destinés aux professionnels. Ce sont des modèles dont l’oculaire et l’objectif sont purement optiques, et ne sont donc composés que de lentilles et de miroirs. Les reflex présentent comme avantage de restituer fidèlement, l’image réelle de l’objet à photographier dans l’œil du photographe avant la prise. Les compacts et les bridges par contre, sont équipés d’écrans sur lesquels l’image peut être visualisée avant la prise. À part l’objectif et l’oculaire, ce qui fait la différence entre le reflex et les deux autres types d’appareils numériques est qu’elle ne dispose pas trop d’options, mais est très précise et restitue des images d’excellente qualité. À part les appareils photo numériques, un photographe peut également faire usage d’appareils dits « argentiques ». Ce sont les appareils classiques, nécessitant une pellicule et un développement pour l’obtention des photos. Les photos prises par un appareil argentique sont d’excellente qualité quand elles ne sont pas ratées, mais au contraire, irrécupérables quand la prise est mauvaise. On ne peut pas retoucher une photo argentique, ce qui n’est pas le cas avec une photo numérique. Un appareil argentique est donc réservé aux professionnels.

Les photographes : la classification

La première classification des photographes est faite par rapport au degré de sérieux avec lequel ils pratiquent cet art. Les photographes professionnels font de la photographie un véritable travail. Il s’agit donc, pour ce premier cas, d’activité sérieuse qui est réalisée dans un but lucratif. Les photographes amateurs sont quant à eux, des personnes qui pratiquent la photographie dans un but distractif, ludique, comme hobby. Les photographes amateurs ne font pas nécessairement de commerce de photos contrairement à leurs homologues les professionnels. En second lieu, les photographes sont classés en plusieurs catégories suivant les objets qu’ils prennent en photo. On distingue entre autres ceux qui font les paysages, les portraits, les animaux, les guerres, les fruits, les femmes nues et bien d’autres. La plupart du temps, les photographes sont des puristes et ne font que rarement de photos de thèmes différents. Prenons l’exemple de Robert Capa, un photographe de guerre qui ne faisait que des photos de la guerre de 39 à 45. Toutefois, il existe certains professionnels qui pratiquent dans des thèmes très diversifiés. Les termes amateurs et professionnels ne sont cependant pas réservés à cette classification dans l’art de la photographie. C’est aussi utilisé pour dire qu’un photographe est talentueux ou non.

Articles connexes